Nos Guides

Protéger sa plomberie du froid

Publié le

242

<p>Pour éviter les désagréments du gel, une inspection et un entretien de l’ensemble du réseau de plomberie sont fortement conseillés avant le début de l’hiver.</p>

L’effet du froid sur la plomberie

L’hiver, l’ennemi de vos canalisations est le gel. En effet, l’eau stagnante contenue dans les canalisations extérieures peut provoquer des fissures, voire des ruptures. Conséquences : des fuites ou même des inondations qui peuvent provoquer beaucoup de dégâts dans la maison, sans parler des coûts que cela engendre !

Dans une maison habitée, donc chauffée, les risques sont localisés à certaines zones exposées. En revanche, dans une maison vide, c’est l’ensemble de l’installation qui peut être endommagé par le froid. Il est donc encore plus indispensable de la protéger.

Contrôler son installation

Cela peut paraître évident, réparer les fuites vous permettra déjà d’économiser sur les factures d’eau. Mais en hiver, toutes les fuites, mêmes les plus minimes, représentent aussi des zones de fragilité dans votre installation.

De même, il faudra vérifier l’étanchéité des joints pour pouvoir les remplacer au moindre signe de faiblesse.

Il peut s’avérer judicieux de faire appel à un plombier professionnel, qui pourra inspecter votre installation à la recherche de ces fuites, et de toutes les zones à risques. Il pourra également vous aider à adopter les bons gestes au quotidien, pour entretenir votre plomberie au mieux.

Isoler les tuyaux exposés au froid

Insultube manchon isolation plomberie Les tuyaux les plus exposés sont assez aisément identifiables, car ils se trouvent logiquement dans les endroits peu voire pas chauffés : grenier, garage, extérieur de l’habitation, robinets et tuyaux d’arrosage…

Si l’alimentation en eau n’est pas nécessaire en hiver (tuyau et robinet d’arrosage par exemple), le plus efficace restera de purger puis de couper l’alimentation en eau de cette partie de l’installation.

Dans le reste du système où l’alimentation d’eau est indispensable, il existe de nombreuses méthodes pour isoler les tuyaux. La plus efficace reste la mousse isolante de plomberie, peu coûteuse et facile à installer. Pour les endroits délicats (robinets par exemple), les bandes calorifiques peuvent être adaptées car elles sont plus fines et souples que les manchons. Il suffit de les enrouler autour de la conduite et de les scotcher avec du ruban adhésif.

Bonnes pratiques

-   Faire couler l’eau régulièrement (au moins 1 fois par semaine) pour éviter le gel de l’eau stagnante

-   Eviter de jeter les graisses et les huiles dans l’évier, car avec le froid elles peuvent boucher les conduits

-   Chauffer votre maison à une température minimale de 15°C pour que la tuyauterie soit protégée du froid

-  Dans une maison inhabitée, pensez à vidanger les canalisations et les réservoirs, y compris ceux des toilettes et de la baignoire.